UNE RENCONTRE AU SOMMET

Meeting avec Kristina Bazan

Après ce qu’on vient de vivre, je pense qu’on aurait regretté toute notre vie de ne pas y être allé. C’est le 26 janvier, soit trois jours avant l’évènement, que l’une de nous a remarqué l’annonce qui avait été faite sur le compte Snapchat de Kay (pour les intimes, oui). Elle annonçait la signature de son livre, qui est sorti dernièrement On The Go, au Salon Opéra des Galeries Lafayettes.

Notre rêve allait enfin devenir réalité. En effet, c’est grâce à elle qu’on s’est nous aussi embarquées dans Cheels.

La rencontre avait lieu de 16h à 18h ce vendredi donc. Après avoir fait un marathon dans Paris, pour acquérir ce qui allait devenir notre nouveau livre de chevet, on est enfin arrivées enfin au temple de la mode (Also Know As Galeries Lafayettes).

Arrivées au quatrième étage, on ne savait pas trop à quoi s’attendre. Une foule de filles hystériques et impatientes de rencontrer leur idole (au hasard)? Point du tout. Il y avait une (longue) file de fanatiques, avec leurs bouquins à la main, derrière un cordon rouge. On était arrivées pile à 16h, soit, on était tout à la fin.

On a attendu près d’une heure pour entrer. On était assez (beaucoup trop) impatientes. Et pour tuer le temps, on spéculait sur notre rencontre avec Kay (intimité encore et toujours). Allions nous pouvoir lui parler ? La prendre en photo, elle et sa meilleure amie Fiona ? Une femme nous as même approchée pour nous demander pourquoi on faisait la queue. A qui tout cet engouement était-il dédié. Comment ? Vous ne connaissez pas Kristina Bazan ?

On voyait déjà des filles sortir en souriant, en train de relater leur court face à face. Quand certaines étaient heureuses de leur rencontre, d’autres regrettaient le manque de temps, ou le fait de ne pas avoir pu prendre assez de photos. Il faut dire qu’à elle seule, elle avait réussit à réunir beaucoup de monde. La journaliste et le cameraman d’un webzine mode ont même réussit à se faufiler entre les fans, pour pouvoir les interviewer, et pourquoi pas réussir à approcher Kristina. Malheureusement, leur plan a échoué.

Quand vint enfin notre tour. Le moment que vous attendiez tous. Kristina nous a accueilli dans un salon, très classe (Avons nous réellement besoin de le préciser ?), de couleur rouge et blanc, avec sur les murs des panneaux numériques affichant la couverture de On The Go.

Ce qu’on ne savait pas, c’est qu’il y avait encore de la queue à l’intérieur. Mais la différence est qu’on pouvait déjà voir Kay, Fiona et même Cibelle, leur photographe. Il nous tardait de pouvoir leur parler. Enfin arrivées à sa table, elle nous a accueilli avec un grand “Saluuuuut” enjoué, et nous gratifia d’un immense sourire. Mieux encore, elle me complimenta sur ma coque de téléphone, “fur” disait-elle (élément très important). On était vraiment aux anges. Pour finir, elle accepta qu’on pose avec elle. 1, 2, 3, Cheese. Elle ne manqua pas de nous offrir des rouges à lèvres l’Oréal, couleur 430 « Mon Jules » (Généreuse en plus de cela).

On eut même pas le temps de nous remettre de nos émotions, que derrière nous se trouvait Cibelle. Naturellement, on alla vers elle. Elle ne parlait pas un mot de français. Quoiqu’on se débrouille pas mieux en anglais. Mais vous savez, la mode est universelle, elle n’a qu’un seul langage. Elle accepta elle aussi de signer nos livres et de poser avec nous. C’est après lui avoir fait un “big hug”, qu’on tenta notre chance avec Fiona.

Comment vous dire ? Belle, grande, vêtue de noir et une mise en beauté impeccable de surcroit. Elle était tout simplement éblouissante. Elle parlait avec un tel détachement, et paraissait accessible. Elle l’était. Elle signa, elle aussi nos livres, et on prit une photo avec elle. On ne pouvait pas partir sans une bonne note. Une remarquable bonne note. Je lui ai demandé un câlin, qu’elle a accepté bien sur. On a eu droit à un gros câlin collectif.

Avant de sortir, on se retourna une dernière fois, pour imprimer le visage de Kay. Celle qu’on avait l’habitude de voir à travers nos écrans. C’est avec émotion qu’on sortit de la salle. On arrivait toujours pas à croire, à ce qui venait de nous arriver.

Petit message: Je ne regrette vraiment pas cette rencontre, et surtout l’achat du livre. On the Go est vraiment un ouvrage qui m’a confirmé qu’on avait fait le bon choix avec Cheels. Ce n’est pas seulement un ouvrage où l’on parle de mode, ou bien où elle confesse ses pensées les plus intimes. Non, il ne s’agit pas que de cela. C’est aussi un guide de vie, où elle touche des points importants. Elle change notre vision sur certains aspects de notre vie et nous permet d’avancer toujours plus loin et au mieux. Un véritable bain de fraicheur et d’une authenticité touchante.

Vous voyez quand je vous dit, qu’on aurait regretté toute notre vie ?

IMG_2550

F767EB73-4363-4B4C-88AB-1E90C5C4C2C7

IMG_2563

IMG_2541

 

Publicités

Publié par

3 students trying to express themselves on Cheels. Enjoy :) Oh, and if you like good music, then you should go on our Spotify account.

4 thoughts on “UNE RENCONTRE AU SOMMET

  1. Moi aussi j’y étais allais et c’était juste merveilleux ! De la rencontrer avec Fiona Zanetti et Cibelle 😉 Et je vous comprends de ne pas regretté cette rencontre ❤

    J'aime

    1. Oui c’était vraiment super, surtout que les filles sont très accessible. J’espère qu’on aura à nouveau la chance de les rencontrés. Merci pour ton commentaire xx.😊

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s